• Absolution
Absolution

Absolution

« Patrick Flanery est un romancier d'un talent et d'une intelligence exceptionnels, et il ne fait que commencer. » The N ew Yorker Quand une célèbre écrivain sud-africaine rencontre un jeune universitaire chargé d'écrire sa biographie. Un duel littéraire fascinant qui tourne au thriller psychologique post-apartheid. Clare Wald, icône du microcosme littéraire blanc et de gauche de Cape Town, est contactée par Sam Leroux, un jeune universitaire qui souhaite retracer sa carrière dans une biographie. Depuis la fin de l'apartheid, un travail de mémoire est mené pour aider le pays à se reconstruire. C'est le rôle du TRC (Truth and Reconciliation Commission). Parallèlement aux entretiens qu'elle donne à Sam, Clare enquête, grâce aux archives de cette commission, sur la disparition de sa fille, Laura, qui a rejoint la lutte armée en 1989, en pleine guérilla. Au fil de ses recherches, Clare s'interroge sur les motivations de sa fille, auteure probable d'attentats à la bombe ayant fait de nombreuses victimes, tandis que le travail de Sam dévoile des liens inavouables entre Clare et l'ancien régime d'apartheid. Mais Sam lui-même est loin d'avoir tout dit à Clare sur les événements qui le relient à Laura. Entre ambivalence et faux-semblants, chacun va devoir faire tomber les masques pour entrevoir enfin la part de vérité cachée qui lui manquait. Si tous les personnages d'Absolution ont en commun des secrets lancinants, tous ont aussi une soif inextinguible de vérité. Mais la mémoire est parfois traîtresse, et la vérité objective n'existe pas. Fascinante prouesse littéraire, ce roman est construit comme une boule à facettes, où différentes versions des mêmes événements révèlent tour à tour un aspect d'une vérité toujours changeante. Qu'il s'agisse de Clare, de Sam, ou de Laura (dont sa mère a conservé le journal intime), chacun n'a accès qu'à un seul versant de l'histoire qui les relie et que l'auteur nous laisse le soin de recomposer. Multipliant le nombre de sources (carnets, fictions écrites par Clare, interviews, et comptes-rendus de la commission Vérité et Réconciliation), Patrick Flanery construit un récit d'une complexité diabolique dont le sens général s'éclaire au fur et à mesure, pour exploser dans un feu d'artifice de révélations finales. Et comme les protagonistes principaux sont aussi écrivains, la lisière entre imaginaire, fiction et réel n'en est que plus ténue. Outre cette brillante construction, la force de ce premier roman réside dans la tension dramatique exceptionnelle qui le traverse, à la mesure des enjeux politiques et personnels auxquels les personnages sont confrontés. Entre atmosphère kafkaïenne - quant il s'agit de décrire l'absurdité et la cruauté de la logique totalitaire - et climat d'insécurité permanente - quand la vie quotidienne est sans cesse menacée par la misère environnante -, Absolution épouse les codes du thriller, ménage un suspense infernal et pousse l'angoisse à son paroxysme. Interrogeant à la fois les notions de culpabilité, de bien et de mal, mais aussi les limites de la démocratie et de la liberté pour laquelle certains payent de leur vie, ce récit dévoile toute la complexité de la société sud-africaine contemporaine. Mais au bout du compte, Absolution est un hommage à la littérature, seule capable de relier l'histoire individuelle à l'histoire collective. Patrick Flanery est né en Californie en 1975. Après avoir obtenu une licence d'arts plastiques à New York, il a travaillé trois ans dans l'industrie du cinéma. Puis il a émigré en Angleterre, où il a obtenu un doctorat en littérature anglaise à Oxford. Auteur d'articles sur la littérature et le cinéma anglais et sud-africain, il collabore au Times Literary Supplement. Il vit actuellement à Londres. Absolution est son premier roman. Voir la suite

  • 229009451X

  • J'ai Lu

  • J'ai Lu