• Cheval de guerre
Cheval de guerre

Cheval de guerre

Joey, le cheval de ferme, devient cheval de guerre en 1914. Il va alors vivre l'horreur des combats auprès des Britanniq ues, des Français, ou du côté des Allemands. Pour lui, les soldats, les paysans ou les vétérinaires ne sont pas des ennemis mais des hommes, chez qui il rencontre la bonté comme la méchanceté. Joey partage leurs souffrances et leurs peurs et sait leur redonner de l'espoir. Grâce à Joey, découvrez une très belle et bouleversante histoire d'humanité, racontée avec simplicité par un grand auteur pour la jeunesse. Extrait du livre : Mes plus anciens souvenirs sont un mélange confus de champs accidentés, d'écuries sombres, humides, et de rats qui cavalcadent sur les poutres au-dessus de ma tête. Mais je me rappelle assez bien le jour de la vente de che­vaux : c'est une terreur qui m'a escorté toute ma vie. À peine âgé de six mois, j'étais un poulain efflanqué et tout en pattes, qui jamais ne s'était écarté de sa mère de plus de quelques mètres. Ce jour-là, dans l'horrible brouhaha de l'enceinte où avait lieu la vente aux enchères, on nous sépara et je ne devais jamais la revoir. C'était une belle jument de ferme, qui prenait de l'âge mais qui avait toute la force, toute l'endurance d'un irlandais de trait - manifestes chez elle dans l'avant-train comme dans l'arrière-train. Elle fut vendue en quelques minutes et, avant que j'aie pu la suivre au-delà des barrières, elle fut escamotée en un clin d'oeil et emmenée loin de l'enceinte. Quant à moi, je ne sais pourquoi, il fut plus difficile de régler mon sort. À cause de ce regard affolé dans mes yeux, peut-être, tandis que je tournais en rond dans l'enceinte, cherchant ma mère désespérément ? Ou peut-être parce qu'aucun des fermiers et des gitans qui se trouvaient là ne s'intéressait à un poulain demi-sang qui avait l'air d'un échalas ? Bref, quelle qu'en fût la raison, ils passèrent beaucoup de temps à discuter de ce que je pouvais valoir : pas grand-chose. Finalement, j'entendis le marteau tomber et on me fit passer les barrières pour aller m'enfermer dans un enclos extérieur. Voir la suite

  • 2075103771

  • Gallimard jeunesse

  • Folio Junior, numéro 208

  • Folio Junior, numéro 208