• Structures d'entreprise
Structures d'entreprise

Structures d'entreprise

Acteur essentiel de la vie économique et sociale, l'entreprise est le lieu de rencontre d'intérêts variés rarement conse nsuels. La pertinence de ses réponses est en grande partie dépendante de sa structuration. La structure se doit d'être adaptative et toujours à la recherche d'un idéal. En faisant le choix d'une approche chronologique et d'une vision synthétique, cet opuscule apporte des réponses simples à un phénomène complexe. À tous les étudiants en science de gestion qui cherchent à pénétrer les arcanes du management, il apporte une clé et se veut une invitation à la découverte. Alain Derray est professeur agrégé d'économie et gestion. Il enseigne en classe préparatoire aux diplômes d'expertise comptable à Poitiers. Alain Lusseault est professeur de chaire supérieure. Il enseigne en classe préparatoire aux grandes écoles économiques et commerciales de Niort. Extrait du livre: Dans l'optique néoclassique qui a longtemps dominé, l'entreprise est une unité de fabrication qui transforme un ensemble de biens en produits finis. Dans cette vision mécaniste de l'entreprise, sa structure n'est pas précisée ou ne fait pas l'objet de développements importants. L'entreprise est gérée par un individu ou un groupe homogène d'individus ayant un comportement général d'optimisation. Pour chaque problème (financier, organisationnel, de gestion de production, etc.), il existe une solution unique et préférable à toute autre qu'il s'agit de rechercher. Cette théorie n'explique pas ce qui fait que les firmes s'adaptent et pourquoi certaines réussissent là où dans les mêmes conditions techniques et sociales d'autres échouent. La réponse nécessite en fait un élargissement du champ d'étude. L'observation de l'entreprise est remplacée par celle de l'organisation dont non seulement les aspects techniques mais également les phénomènes liés à la coordination des moyens sont explorés. Qu'est-ce qu'une organisation ? «Une collectivité axée sur la poursuite de buts relativement spécifiques et manifestant une structure sociale hautement formalisée», «une collectivité qui partage un intérêt commun à la survie du système organisationnel et s'engage dans des activités communes», «une coalition de groupes d'intérêts variables qui élaborent des buts par négociation» selon W. R. Scott. S. P. Robbins la présente comme une «entité de coordination possédant des frontières identifiables et fonctionnant de façon durable pour atteindre un ou des objectifs partagés par les participants». Cette organisation possède plusieurs propriétés qui en font une unité d'analyse dynamique et évolutive. Voir la suite

  • 2729827358

  • Ellipses

  • Droit\eco\gestion