• Précis d'économie internationale
Précis d'économie internationale

Précis d'économie internationale

Cet ouvrage apporte une vision synthétique, mais complète, de l'ensemble des problématiques de l'économie internationale . La première partie est consacrée à l'étude empirique des échanges. Les principales tendances du commerce international ainsi que les outils statistiques permettant de les observer sont présentés. La deuxième partie est consacrée à l'étude réglementaire des échanges internationaux. Une attention particulière est portée au GATT, puis à l'OMC (organigramme, conférences ministérielles, accords commerciaux multilatéraux, règlement des différends, critiques). La troisième partie est entièrement dédiée à l'étude des déterminants des échanges internationaux et de la spécialisation internationale des pays. Les explications classiques, factorielles, néo-factorielles et néo-technologiques sont tour à tour présentées, expliquées et critiquées. Le phénomène de commerce intra-branche est observé et les éléments d'explication les plus récents de la nouvelle économie internationale (NEI) sont présentés : économies d'échelle internes ou externes, différenciation verticale ou horizontale des produits, concurrence monopolistique ou oligopolistique, goût pour la différence ou pour la variété... Émaillé d'un grand nombre de définitions des notions-clés, de tableaux et graphiques, de portraits des auteurs incontournables, ainsi que de nombreuses annexes, cet ouvrage convient aux étudiants des grandes écoles, des filières universitaires économiques, des Instituts d'Études Politiques, mais également aux personnes préparant les concours de la fonction publique ainsi qu'à un public désireux de s'initier aux notions-clés de l'économie internationale. Extrait du livre: Extrait de l'introduction : L'observation des échanges internationaux constitue le coeur de ce premier chapitre. Il s'agit de planter le décor : évolutions structurelles du commerce mondial, nature des produits échangés, orientation géographique, tendances dans les termes de l'échange, division internationale des processus productifs (DIPP). C'est, en définitive, l'avènement progressif de la mondialisation commerciale qui est mis en lumière. Mais pour ce faire, il faut avoir accès à des statistiques du commerce international. Ces dernières doivent être fiables, homogènes (pour les comparaisons entre pays) et remonter suffisamment loin dans le temps. Les économistes internationaux disposent en général de données assez fiables à partir de la fin du XIXe siècle (pour le Royaume-Uni, les données remontent au Xlle siècle). De nombreuses études, insistant sur tel ou tel aspect du commerce international, les ont exploitées. Toutefois, malgré l'amélioration et la diversification des statistiques disponibles depuis la deuxième moitié du XXe siècle, un certain nombre de biais n'ont jamais disparu. Il convient donc de les garder à l'esprit afin d'éviter les interprétations erronées et les conclusions hâtives. Un premier chapitre est consacré aux statistiques internationales et aux biais méthodologiques de ces dernières. Les balances des paiements et les matrices des exportations mondiales sont, tour à tour, présentées. À partir des données disponibles, un second chapitre présente, de manière synthétique, les principales caractéristiques du commerce international du XIXe siècle à nos jours. Voir la suite

  • 2729827307

  • Ellipses

  • Optimum